Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/24/d719831015/htdocs/clickandbuilds/KanKanDesigns/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Kandice – Kan Kan Designs
  • Kandice

  • Texte en français

    Lire en Français

  • A little girl's fascination for jewelry ...

     

    Since my early childhood I have always been fascinated by beautiful jewelry - personal talismans which bring beauty, reassurance and treasured memories for some, signs of riches for others.

    In my mind at the time, jewelry was required for an elegant outfit, along with perfume it was, an indispensable complement. One does not go out without some kind of jewelry!

    Renewing my dreams while keeping these scintillating images in my heart, for the past 20 years,  I have been creating adornements - for my own pleasure - and occasionally for friends and family.

    Creative designing came easily thanks to a combination of the creative influence from my couturier mother and the practical skills from my earlier profession in the dental field. Working with small precision - tools- over decades gave me a certain dexterity, oh so necessary, when drawing or finishing a piece.

    Manual dexterity does not do it all. It is important, as in any new creation, to find ideas and inspiration for this new work of art. I spent several years serving the Guimet Museum as an International Relations officer. Being constantly surrounded by the beauty of the arts of Asia, naturally encourages creativity. Asia is rich in styles and decor, ranging from the jewels of China ‘s Warring states, 475-221 BCE,  such as the  famous Dragon jade pendant - to Mongol India's intricate lattice worked gold jewelry reminding us of the Taj Mahal. 

    During my travels for work or with my family, I  became acquainted with fine gemstones, including how to respectfully approach them, both the modest and more expensive varieties. 

    That is the most exciting moment in my work, getting to know the fine gemstone, because it is indeed a meeting, an exchange. In professional shows or in a street market when someone is ready to give up a gemstone, the meeting is the same.

    A message passes between myself and the gemstone, with the person who reluctantly sells it; knowing that it will be cherished and worn by another.

    Often it is like adopting, for a while, anyway. These moments of  mutual seduction are felt all along the chain of people the jewel encounters until it reaches the final destination of a new owner, who in turn will eventually offer it to someone else in their lifetime. These jewels are a witness of eternity and so much history; including innumerable moments of happiness.

    The rigor and simplicity of Asian creations is my principal source of inspiration. The traditional approach is to let the beauty of the gemstone shine rather than obscuring it with too much mounting or additional stones. A  simple necklace or bracelet can stand out. Discretion is indispensable.

    These treasures live a long life and all have a story.

  • French
  • Une fascination de petite fille pour les bijoux...

     

    Depuis ma tendre enfance j’ai toujours eu une fascination pour les beaux bijoux, talismans propres à chaque individu, véhicules de la beauté et signes de pouvoir pour d’autres, symboles de richesse trop souvent.

    A mes yeux de petite fille à l’époque, des compléments délicats et merveilleux aux toilettes de ces dames, un complément indispensable tel un geste inné comme se mettre du parfum. On ne sort pas sans un bijou.

    Chassant mes rêves, gardant ces images scintillantes dans mon esprit et le temps se faisant aujourd’hui plus présent dans mon quotidien, je crée depuis maintenant une vingtaine d’années des parures, pour mon plaisir et ceux des autres si ils s’y retrouvent.

    Cet acte de création m’a été grandement facilité par mon ancien métier dans le secteur dentaire. Manipuler de petits outils de grande précision pendant plusieurs décennies m’a permis de développer une certaine dextérité ô combien nécessaire au moment de la phase des croquis ou du travail d’exécution.

    L’aspect manuel et technique seul ne suffit pas. Il importe comme dans toute création de produire des idées et de trouver  l’inspiration pour y parvenir. L’Asie, longue terre de pérégrination durant mes années passées au Mécénat Culturel du Musée Guimet fut un terreau riche en motifs et styles divers car la tradition du joyau de la Chine des Royaumes Combattants à l’Inde Moghol autorisa un commerce florissant de pierres somptueuses faisant l’envie des cours Européennes. La route de la Soie, l’Asie Centrale, ses caravanes et ses voyageurs courageux s’est chargée de nous faire parvenir ces merveilles.

    Au cours de ces voyages de travail ou en famille, j’ai appris les pierres en quelque sorte, les approchant avec respect, des plus modestes au plus coûteuses. Pierres gaies mais sans valeur mais aussi pierres chères mais au sens premier du terme, « cher au cœur de ceux qui les porteront ».

    Et c’est bien là l’autre moment de mon travail le plus excitant, aller à la rencontre de la pierre fine. Car il s’agit bien d’une rencontre, d’un échange. Sur les foires des professionnels, sur les petits comme les grands marchés ou chez un particulier souhaitant se délaisser d’un bijou, la rencontre est la même. Un message passe entre soi et la pierre fine, entre celui qui la vend souvent à contre cœur mais sait qu’elle sera adulée et portée par un autre. Parfois, ces pierres fines ne demandent qu’à être adoptées. Ces moments de séduction réciproques, toute la chaine des intervenants va les ressentir, jusqu’au propriétaire final qui lui-même ne fera que transmettre la pierre  fine à une autre personne à un autre moment de son existence. Des bijoux témoins d’éternité et de combien d’histoires, de moments de bonheur.

    La rigueur et la simplicité des créations Asiatiques sont mes principales sources d’inspiration, cet environnement laissant la part belle aux pierres plutôt qu’au montage et au strass (pierres artificielles). Un collier, un sautoir épuré doit pouvoir  parler de lui-même. Discret, indispensable et rassurant.

    Ces trésors dureront une vie et tous ont une histoire.